La chronique de Jonathan 7

La chronique de Jonathan 6
1 juin 2018
La chronique de Jonathan 8
12 juin 2018

La chronique de Jonathan No 7 – L’OSM à l’Église de St-Eustache

 

Saviez-vous que…
C’est bel et bien la nef de l’église qui sert de studio d’enregistrement, et non son chœur ? On séparait les deux parties par l’installation d’un large rideau noir opaque suspendu. Il avait pour but d’éliminer les effets de réverbérations indésirables provenant du chœur. Celui-ci pouvait être monté et descendu à volonté puisque muni de treuils au plafond.
D’ailleurs, un jour, un accident est survenu. La corde, qui tenait le rideau, fut tirée ardemment, à un point tel qu’un morceau du chapiteau d’une colonne fut arraché. Coût de la réparation : 8 000 $. 
Photo : Rideau noir opaque installé derrière l’estrade des choeurs, et séparant la nef du choeur, lors de l’enregistrement des Troyens de Berlioz en octobre 1993.

Voir aussi:  Recherches historiques et collection sur les Rébellions de 1837-1838 par Jonathan Lemire

CONCERT BÉNÉFICE le 24-08-2018 : L’Orchestre symphonique de Montréal en concert au profit de la Fondation de l’église historique de St-Eustache